Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 21:30

Selon une enquête menée par l'INSEE, plus de neuf bretons sur dix se disent attachés au maintien de la langue régionale. Depuis plusieurs années, collectivités et organismes de promotion se battent pour lui assurer une place de choix dans les outils multimédia. Symbole de cette volonté d'aller de l'avant, l'office de la langue bretonne présentait en novembre dernier, une traduction du logiciel Skype, qui permet de téléphoner à un coût modique dans le monde entier depuis l'ordinateur.

La semaine dernière, après plusieurs mois de négociation, Microsoft, l'Office de la langue bretonne et la région Bretagne ont signé un accord portant sur l'édition de la suite bureautique Office (qui comprend notamment le traitement de texte Word et le tableur Excel). L'engagement de la firme fondée par Bill Gates se concrétisera par la mise à disposition gratuite d'une interface bilingue. Son contenu représente l'équivalent de 50 000 mots traduits en breton par l'office de la langue bretonne. La présidente Léna Louarn s'est réjouie de cette signature, parlant dans son allocution d' « événement particulièrement important pour notre langue ». Fustigeant Victor Hugo qui, en 1874, écrivit que les Bretons parlent une langue morte et font donc habiter une tombe à leur pensée, Léna Louarn a assuré la communauté bretonnante de la disponibilité de son équipe « pour garder le cap et amener le bateau au port ». « Victor Hugo s'est trompé, a lancé la présidente de l'office de la langue bretonne. La seule chose qui compte, c'est la volonté de ceux qui ont décidé de l'utiliser. Et nous, nous n'avons pas peur de l'avenir parce que nous ne sommes pas obnubilés par nous-mêmes, nous ne tremblons pas devant l'inconnu ou l'étranger. Chaque matin, lorsque nous nous levons, nous bâtissons une part de notre avenir ».

Pour Eric Boustouller, président de Microsoft France, cette traduction de la suite Office en breton est significatif de la volonté du leader mondial de logiciels de « contribuer à la réduction de la fracture numérique en élargissant la pratique des technologies de l'information et de la communication en cohérence avec la politique de développement des régions ».

Enfin, du point de vue du dernier partenaire, la région Bretagne, par la voix du président Jean-Yves Le Drian, « ce partenariat s'inscrit dans une stratégie de politique régionale volontariste depuis 2004 en faveur de la langue bretonne, facteur important de l'identité culturelle ». Le Conseil Régional aide par exemple au développement de l'usage de la langue dans les médias, soutien l'édition et fait la promotion des activités périscolaires en breton.

 

La suite Office de Microsoft sera disponible en langue bretonne d'ici à la fin de l'année. Les adeptes des suites bureautiques peuvent aussi se rabattre sur le logiciel non-propriétaire OpenOffice.org, souvent comparé à son homologue de Microsoft, mais proposé gratuitement et déjà traduit en breton grâce à un partenariat avec l'association Drouizig.

 


Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sylvie 13/07/2009 05:15

bonjour je recherche untracducteur en franais breton pour mes textes amitié sylvie