Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 21:59

L'Institut Universitaire Européen de la Mer, implanté face à la rade, dispose de 1 100 m2 de bureaux, de laboratoires et de salles d'enseignement. Il a trois missions : la recherche, l'observation des milieux marins et la formation d'étudiants en master et en doctorat. Si le concept est né en 1991, l'installation des premiers personnels fut effective six ans plus tard. L'institut compte 219 permanents, dont 51% issus de l'UBO, 35% du CNRS et 14% de l'Ifremer. Le directeur Paul Tréguer, qui a passé la main le 22 mars au professeur David M. Nelson de l'université de l'Etat d'Orégon aux Etats-Unis, se félicite du chemin parcouru en dix années. « Nous avons publié, créé une crédibilité dans le monde entier. Parce que la recherche n'a pas de frontières, nous sommes à l'affût les meilleurs interlocuteurs dans les domaines du droit, de la géographie, des sciences et de l'économie ».

Fort de son succès, l'Institut Universitaire Européen de la Mer doit aujourd'hui pousser les murs. Un projet d'extension de 3 000 m2 est à l'étude pour accueillir des laboratoires actuellement implantés à l'UBO comme le Centre de Droit et d'Economie de la Mer. Le CEDEM, qui fait travailler des juristes et des économistes, s'intéresse notamment aux systèmes de pêche, à l'aquaculture et aux aires marines protégées. « Avec les analystes d'autres disciplines, y compris les pêcheurs, nous regardons les tendances, au vu par exemple de l'explosion du prix du carburant » explique Jean Boncoeur, professeur d'économie.


Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires