Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 22:09

Les Camaretois ne sont pas peu fiers de ce monument à l'architecture polygonale qui se dresse face à la rade de Brest. La construction de la Tour Vauban, dite « Tour dorée » par le célèbre ingénieur militaire sous Louis XIV, débuta en 1689. Cinq ans plus tard, alors qu'elle n'était pas encore terminée, elle fit feu contre la flotte anglo-hollandaise dont elle garde encore des stigmates au niveau des murs.

La demande de classement de l'oeuvre de Sébastien Le Prestre de Vauban fut faite par la municipalité de Besançon, en 2005, par rapport à sa citadelle et au 300è anniversaire de la mort de l'ancien commissaire général des fortifications qui sera célébrée cette année. Un réseau national englobant treize villes, dont Camaret-sur-Mer et le Palais (Belle-Ile) pour la Bretagne, vient d'être validé par l'Etat. Dans les prochaines semaines, il présentera ce réseau en vue d'être classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

2 700 habitants vivent à l'année à Camaret, et quatre fois plus pendant les mois d'été. Le classement de la Tour Vauban serait certainement profitable à la localité en terme de tourisme car c'est sa ressource économique principale depuis le déclin de la pêche. Le maire, Michel Le Page, ne crie pas victoire pour autant. « 60% de notre territoire est gelé par la loi littoral, le conservatoire du littoral ou Natura 2000, explique-t-il. Nous manquons de logements, mais avec le nouveau PLU que nous initions, nous essayons de gagner en surfaces constructibles. L'autre souci, c'est le désenclavement de la commune. Il faudrait aménager des voies qui permettent de raccourcir les temps de circulation entre la presqu'île et les grands axes ».

Christophe Pluchon

Pour en savoir plus : www.camaret-sur-mer.com/le_patrimoine_militaire.htm

Partager cet article

Repost 0

commentaires