Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2006 2 07 /11 /novembre /2006 07:22

A la fin du mois de septembre, 49,81 millions de français possédaient un téléphone portable, selon les chiffres rendus publics lundi 6 novembre par l'Autorité de régulation des communications et des postes, l'ARCEP. Ce nombre ne cesse d'ailleurs d'augmenter, puisque le taux de croissance au 3è trimestre s'est élevé à 1,5% (le plus fort depuis le début de l'année). Le mobile est donc devenu un élément indissociable de notre vie quotidienne. C'est pourquoi, comme en 2005, TNS Sofres a étudié pour le compte de l'Association Française des Opérateurs Mobiles, les usages et valeurs liés au portable. En revanche, elle a interrogé les personnes âgées de plus de 12 ans, contre 15 ans lors de la précédente enquête.

Cet « observatoire sociétal du téléphone mobile » comme il se nomme, nous apprend notamment que 77% des français de plus de 15 ans utilisent un téléphone portable à la maison, au lycée ou au bureau (contre 72% en 2005). L'objet est dans toutes les poches, de l'ouvrier (80%) aux cadres (86%). 50% des utilisateurs actuels n'avaient pas de téléphone mobile en 2000.

Concernant les usages, l'étude note une forte progression en matière multimédia, puisque 44% des possesseurs de portables de plus de 15 ans prennent des photos avec (soit 13 points de plus que l'an dernier). 86% de ces utilisateurs ont entre 15 et 17 ans. Cette couche de la population a d'ailleurs des rapports très affectifs avec son mobile. Les cinq premières valeurs positives que les 12-24 ans lui associent sont la praticité, la simplicité, la liberté, l'indépendance et la sécurité. Ils utilisent souvent le portable tel un couteau suisse : pour regarder l'heure, comme réveil et comme calculette.

Les 25-49 ans, s'ils mettent dans la balance les mêmes valeurs que leurs cadets, notent aussi comme valeur négative les incivilités engendrées par la possession de portable (73%, contre 47% pour les 12-24 ans). Cette catégorie de la population se démarque également par son intérêt moindre pour les jeux sur mobile.

Les 40 ans et plus, enfin, ont une relation plus distancée, note l'observatoire. Le portable sert avant tout à envoyer et à recevoir des appels. 49% des interrogés avouent ne connaître que quelques fonctions de l'appareil. Cette tranche d'âge est aussi celle qui pense en majorité que l'utilisation du mobile peut poser des problèmes dans les cafés-restaurants, les trains, les bus et les métros. En revanche, 93% de l'ensemble des sondés, toutes catégories, pensent que l'utilisation du portable au volant est facteur de danger.

En conclusion, l'enquête note que 82% des français de plus de 15 ans jugent positivement le téléphone portable pour la société (c'est, curieusement, 6 points de moins qu'en 2005). Six sondés sur dix estiment que c'est un bienfait pour leur propre vie. Dans leur ensemble, les personnes interrogées pensent que le mobile facilite les relations familiales. Les enfants peuvent plus aisément contacter leurs grands-parents sans passer par leurs parents.


Lien : www.tns-sofres.com

 

Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires