Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 22:27

Ils sont en passe de devenir la norme pour l'amateur-expert désireux de retrouver avec eux le même plaisir qu'avec leur équivalent argentique. Jusqu'ici, si l'on excepte les modèles réservés aux professionnels, les reflex numériques accessibles à moins de 1000 euros avec un zoom 17-55 mm plafonnaient à huit mégapixels. Cet été, Sony a ouvert le bal avec son premier modèle, l'Alpha 100, résultat du récent rachat de la firme Minolta, et qui offre deux mégapixels de plus, ce qui permet sans difficulté le tirage de belles photographies au format A3 voire A3+. Sur ce marché en pleine expansion (+67% en volume en 2005*), la concurrence signée Pentax, Canon, Nikon, Samsung, Fuji, Sigma et Olympus n'a pas longtemps attendu son reste, au bénéfice des consommateurs toujours aussi friands des avancées technologiques proposées.

Exit l'EOS 350 D, vive le 400 D ! doit-on dire chez Canon. La marque japonaise a en effet mis son reflex numérique best-seller au placard. Le nouveau venu propose un capteur CMOS de 10 MP : comme sur le modèle de 8 MP qui s'affiche dans le 350 D, il est conçu par Canon, alors que celui produit par Sony équipe la majorité des autres marques. De la même manière que chez Sony, Pentax, Nikon et Canon, la grande nouveauté, outre le nombre de pixels proposés, c'est le système anti-poussières du capteur, qui s'effectue par vibration et qui n'est donc plus logiciel (DPP).

Nikon, pour sa part, lance le D80 : certes, son prix de 1000 euros s'entend « boîtier nu », mais le remplaçant du D70s a de quoi séduir. Dans la revue Chasseur d'Images d'octobre 2006 (n°287), Ronan Loäec estime qu'il a pour lui « le meilleur système autofocus, le système flash le plus performant et complet, un superbe viseur et une gamme optique plus que fournie ». Seuls bémols : l'absence d'anti-poussières physique, de dispositif anti-ruissellement et de stabilisateur optique, ce dont le dernier-né de Pentax, le K10D, est équipé.

Les professionnels de la photographie qui ont eu en main ce nouvel appareil sont unanimes, d'abord au point de vue de sa réalisation. Dans Réponses Photo n°175 d'octobre, on peut lire que « le K10D réussit la prouesse d'être à la fois compact et solidement charpenté ». Quant au système de stabilisation (proposé depuis cet été sur le K100), il est encore amélioré, note la revue : « Désormais, Pentax annonce un gain de 2,5 à 4 IL, soit plus que le Sony Alpha ».

Quant à l'Olympus E-400, il est plus petit que ses concurrents, du fait principalement de la taille et du rapport L x l de son capteur, un 4x3 de 10 MP fabriqué par Kodak. Par rapport au modèle E-500, il dispose notamment d'une mesure de la lumière plus précise.

On le voit, l'année 2007 sera 10 mégapixels ou ne sera pas... pour les photographes exigeants en tous cas. Car rappelons-le, comme pour l'argentique, mis à part quelques modèles moyen et haut de gamme, les reflex numériques permettent de réaliser de bien meilleures images qu'avec un simple compact. 


* Source : www.sipec.org

Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires