Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 21:52

Le docteur en sciences Joël de Rosnay, auteur de plusieurs ouvrages (« la malbouffe», « l'aventure du vivant »...) et Carlo Revelli, chercheur en sciences de l'information à l'université Paris X, sont à l'initiative du site web collaboratif Agoravox.fr.

Lancé en juin 2005, il se définit comme l'une des premières initiatives européennes de « journalisme citoyen », à grande échelle et complètement gratuite. « Le site est une plateforme multimédia mise à la disposition de tous les citoyens qui souhaitent diffuser des informations inédites, précise Carlo Revelli. On y trouve tous types de sujets sous des formats divers, écrit, audio ou vidéo. Ils sont généralement liés à l'actualité, ou reviennent sur des événements importants comme le 11 septembre 2001 ».

Selon le dictionnaire Larousse, le journaliste est un « professionnel qui travaille dans la presse écrite ou audiovisuelle ». Or, il est clair qu'avec l'évolution des pratiques multimédia, chacun peut très facilement faire remonter une information et donner son avis, grâce aux forums de discussion ou aux blogs. Ce « privilège » n'est plus réservé aux journaux de quartiers animés par des bénévoles ou aux rubriques « courriers des lecteurs » des quotidiens de presse écrite.

Le chroniqueur de France Info, Jérôme Colombain, s'interroge d'ailleurs sur cette confusion des genres, dans l'un de ses papiers, diffusé à la radio le 27 juin dernier. Présentant le site français Wikio (qui recense les informations en provenance de médias officiels mais aussi de sites persos), il s'étonnait de trouver des billets signés par un blogger socialiste à côté d'articles du Monde ou de l'Express. « On peut se demander si la confusion des genres contribue vraiment à l'objectivité » écrivait-il.

Agoravox veut justement valoriser les points de vue objectifs, vérifiables, originaux et bien documentés. Néanmoins, dit encore Carlo Revelli, « les articles présents dans la rubrique Tribunes Libres peuvent ne pas être en adéquation avec la ligne éditoriale, et privilégier les opinions personnelles ». Pour garantir une meilleure crédibilité de l'information donnée sur Agoravox, Yves, l'un des rédacteurs, préconise d'ailleurs que le contrôle soit exercé par tout un chacun. « En mettant la possibilité d’informer à la portée de tous, explique-t-il, on met aussi la possibilité de désinformer, et c’est pourquoi il faut un contrôle dont nous seuls pouvons être les représentants ».

Pour peser sur les décideurs économiques et politiques, le militant des Verts à Quimper, Alain Uguen, a fondé le site Cyber@cteurs.org. Les internautes sont, cette fois, invités à signer des pétitions en ligne. « L'objectif, dit-il, est de mixer les réseaux concernés par l'environnement, les rapports nord-sud, la solidarité, la paix, pour essayer de faire en sorte que notre planète aille dans le sens du développement durable ». Greenpeace, Sortir du Nucléaire ou France Nature Environnement figurent parmi les partenaires de Cyber@cteurs.org.


Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires