Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2006 1 10 /04 /avril /2006 07:47

Comme l'affirmaient Julien Eperon et Francesco Devittori, deux étudiants de l'école polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) dans leur mémoire en février 2005, les mal-voyants et les aveugles pourraient passer pour les parents pauvres du développement du multimédia. «La cécité induit une limitation à l'accès à l'information, à la communication, remarquaient-ils. En outre, le handicap visuel produit plusieurs problèmes en ce qui concerne la mobilité ».

Pourtant, fabricants de matériel et concepteurs de logiciels informatiques travaillent beaucoup pour rendre les nouvelles technologies accessibles aux handicapés visuels. « La synthèse vocale est sans doute l'outil qui a le plus changé le quotidien des personnes aveugles désirant accéder à l'informatique, écrivaient encore les deux étudiants. Un logiciel qui lit ce qui est affiché à l'écran permet d'utiliser la plupart des applications couramment installées sur un ordinateur personnel ».

Le logiciel de synthèse vocale Jaws (lecture d'écran) est le plus couramment installé, par exemple au cyberespace de Landerneau, qui a adapté l'un de ses postes informatiques pour les personnes souffrant de déficiences visuelles. Dans son article paru sur le site a-brest le 3 juin dernier, Gaëlle Fily explique comment, « grâce à des raccourcis du clavier, l'utilisateur peut lancer la lecture d'un document. La synthèse vocale combinée à un scanner dernière génération autorise la lecture de documents papier ».

L'association brestoise Défi-visu.com utilise aussi le logiciel de reconnaissance vocale Jaws, ainsi que Zoom Text pour agrandir les caractères, et dispose d'une imprimante braille BASIC. Evelyne Barrer, l'une des responsables de la structure, se félicite du chemin accompli en matière d'informatique adaptée, même si tout n'est jamais gagné d'avance. « Il faut compter trois mois, à raison d'une après-midi par semaine, pour que les personnes sachent utiliser l'outil. Toutes ont un ordinateur à la maison » dit-elle.

En 2000, l'association Handicapzéro, qui milite pour l'accès des personnes aveugles et malvoyantes à des services adaptés, avait mené une enquête pour connaître leur réalité quotidienne et leurs attentes. Six ans après, une nouvelle étude a permis de se rendre compte que « l'outil informatique, lorsqu'il est parfaitement maîtrisé, permet à la population déficiente visuelle d'accéder à plus d'informations ». Si 57% des personnes interrogées possèdent un ordinateur (contre 45% de la moyenne nationale), c'est bien la preuve de l'intérêt de l'outil informatique pour cette population. Friands d'internet, 71% des sondés disposent d'un accès, mais avouent beaucoup de difficultés à naviguer sur les pages en raison de contenus incompréhensibles (quand ils accèdent en « mode loupe » sur une page conçue pour être rapidement lue), ou de couleurs non-adaptées et de mauvaise répartition des contrastes à l'écran. L'enquête de l'association Handicapzéro met le doigt, entre autres, sur une forte attente des utilisateurs en matière de numérisation des oeuvres littéraires, d'accès simplifié aux parcours et horaires des trains, et aux titres de la presse quotidienne.


Association Défi-visu.com, chiens guides d'aveugles 29 : 10 rue du Vannetais, 29200 Brest. Tél : 02 98 01 31 49, email : defi-visu.com@tiscali.fr.


Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires