Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2006 5 15 /09 /septembre /2006 07:26

L'auteur est familier des lecteurs du Monde puisque depuis 1982, il illustre les pages de ce quotidien du soir. Dans son atelier parisien qui domine tout Paris, à Montparnasse, il est comme dans la cabine d'une bateau. « Heureusement que je ne vois que le ciel », dit-il. Très inspiré par son enfance entre Plouguerneau et Plouescat, Nicolas Vial dénonce à l'encre de Chine et avec un certain mordant un monde de violence, un monde où l'argent règne en maître. Qui n'a pas vu ses dessins représentant ces navires accrochés au rocher Malte, le pavillon de complaisance, ou ce poisson, la gueule ouverte après la catastrophe de l'Erika ?


Au Musée de la Marine à Brest sont exposés 42 dessins de Nicolas Vial, ainsi que 24 toiles très colorées (à l'huile) illustrant un travail beaucoup plus personnel, toujours sur le thème de la mer et de l'environnement. L'artiste confie d'ailleurs à demi-mot, préparer un livre sur le sujet avec Michel-Edouard Leclerc...

Les oeuvres de Nicolas Vidal sont à voir jusqu'au 23 septembre.


Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires