Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 11:16


Voici un roman au format poche à lire l'été. Pour illustrer sa couverture, le photographe Hervé Ronné a immortalisé un couple en promenade sur l'une des plages aux vagues turquoises de l'Ile de Batz. Louis Pouliquen, originaire de Paris, connaît bien l'endroit de par ses attaches nord-finistériennes. Il est d'ailleurs l'auteur de plusieurs ouvrages sur le Léon, comme « le temps des soutanes » par exemple.

C'est à s'y méprendre, mais la fameuse maison, dans laquelle Thomas, 12 ans, est accueilli un peu avant la deuxième guerre, pourrait se trouver sur n'importe quelle île. « C'est une île imaginaire, explique Louis Pouliquen. J'invente mes histoires en y mettant comme tout écrivain une part de moi-même, des rencontres, des souvenirs. Je m'inspire aussi de ma carrière de médecin dans le secteur hospitalier où j'ai recueilli beaucoup de confidences de malades ».

Dans la Maison de l'île, qui appartient à des amis de ses grands-parents, Thomas, le narrateur, est ébloui par Aurore, de six ans son ainée. « Elle le prend un peu sous sa coupe, lui, l'enfant orphelin. Un amour d'enfant naît avec cette jeune fille brillante et pleine d'avenir » poursuit Louis Pouliquen.

Puis le temps passe... Chacun suit son chemin. Thomas retrouve vingt ans plus tard le fils d'Aurore avec qui il se lie d'amitié et qui lui permet de la revoir...

 

« La Maison de l'île » est édité chez Coop Breiz (10 €)

 

Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires