Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 21:56

 

Ecouter un extrait du magazine diffusé sur RCF Rivages :


Imaginez un grand terrain, une prairie sur laquelle sont érigées des statues de granite représentant les Saints fondateurs de la Bretagne et leurs disciples. Il s'agit d'un « projet fou et à contre-courant d'une époque qui privilégie le jetable », pour reprendre les mots de Philippe Abjean, le président de l'association « la Vallée des Saints ». Aux Vè et VIè siècles, des moines venus d'Outre-Manche ont évangélisé la Bretagne, et donné leur nom à des paroisses et des communes (les Lann, les Plou...), dépositaires aujourd'hui d'une légende et d'une culture populaires. « L'idée consiste à sauver, sur plusieurs années, cet héritage, un peu comme ce qui s'est fait pour les vieux gréements » explique Philippe Abjean.

Pendant tout le mois de juillet, sept sculpteurs ont commencé à concrétiser ce projet en érigeant huit des mille statues monumentales. Olivier Levêque, de Pléneuf-Val-André dans les Côtes d'Armor, a modelé le visage de Saint-Patern, le premier évêque de Vannes. « J'ai privilégié les formes simples, le genre de modèle qu'on trouve dans les fontaines » dit-il.

Ce samedi 1er août, dès le matin, les statues seront levées, certaines mécaniquement et d'autres à main d'homme avec des cordages et des madriers. L'inauguration officielle aura lieu à 18h, puis se tiendra un fest-noz à partir de 20h30. Le lieu d'accueil définitif de la Vallée des Saints sera connu en septembre. Un appel aux mécènes, entreprises et particuliers, est lancé pour financer l'édification des statues*.


Tro Breiz : 1 500 pèlerins en quête du paradis


Philippe Abjean est aussi le président de l'association « les Chemins du Tro-Breiz » qui depuis 1994, remet au goût du jour cet ancien pèlerinage très suivi au Moyen-Age, en l'hommage des sept Saints fondateurs. A l'époque, les 800 kms de ce tour de Bretagne se parcouraient en une seule fois, sur un mois, d'un évêché à l'autre. Désormais, le Tro Breiz est fractionné en sept étapes. Les pèlerins « boucleront la boucle » en ralliant du 3 au 8 août, la cathédrale Saint-Corentin de Quimper à celle de St Pol-de-Léon.


Françoise Zahra fera partie des 1 500 personnes inscrites pour cette « randonnée bretonne ». « J'ai envie de couper avec les habitudes, de prendre du recul, dit-elle. C'est aussi pour moi une façon de m'engager davantage dans l'Eglise. Si je n'avais pas fait le Tro Breiz, je pense que j'aurais fait une retraite spirituelle ». Ce pèlerinage est aussi une manière de mieux connaître sa région et son patrimoine. Dans son livre « Tro Breiz, les chemins du paradis », Gaële de la Brosse explique qu'à l'exemple des patriarches en exil, « les marcheurs sont des étrangers et des voyageurs sur la Terre. Même s'il est Breton, le pèlerin est en effet étranger en Bretagne. Le peregrinus est celui qui a quitté sa patrie. Il lui faut donc redécouvrir son pays, modifier son regard quotidien ».

Le Tro Breiz est ouvert à tous, croyants et non-croyants. Il est toujours possible de s'inscrire auprès de l'association « Les chemins du Tro Breiz » (02 98 69 11 80 et www.trobreiz.com)


* www.lavalleedessaints.com

 

Christophe Pluchon

 

 

Lire aussi : un portrait de Gaële de la Brosse, auteur du livre "Tro Breiz, les chemins du paradis" (Presses de la Renaissance)


Partager cet article

Repost 0

commentaires