Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 18:33


Le Canonet QL 17 est un petit télémétrique sympathique sorti dans les années 70. D'un poids de plus de 600 grammes, il est de bonne fabrication avec beaucoup de métal à l'intérieur.

Son objectif est ouvert à 1.7 (6 éléments en 4 groupes, traité). Il est souvent comparé au Summicron-C 40mm F/2 qui équipe le Leica CL et il est assez recherché pour cette qualité supposée (valeur sur eBay, entre 50 et 120 euros selon son état). J'ai voulu savoir ce qu'il donnait réellement en terme de piqué, faute de trouver des réponses sur internet.

Je suis un peu resté sur ma faim, je dois vous l'avouer.

Seule la sensation de netteté de l'image est ici analysée, pas les aberrations chromatiques ni le possible vignettage.



Conditions des tests :

Pellicule : Ilford FP4+ (125 ISO), développée dans le révélateur Ilford Ilfosol-S à dilution 1+14 pendant 9 mn.

Prise de vue sur trépied et avec un déclencheur souple, par temps gris mais assez lumineux. Mise au point sur l'infini et bien sûr sans filtre pour ne pas fausser les résultats.

Scan : scanner Epson Perfection 4180, "chauffé" pendant une demi-heure, à 4800 DPI en TIFF et en 8 bits gris, avec le pilote Epson Scan. Contraste automatique dans Photoshop Elements 2 et aucune accentuation. Redimensionnement des détails des images à 250x250 pixels à 300 DPI. Enregistrement final en Jpeg qualité maximale.

 

 

Pour mieux voir les détails, veuillez adopter une résolution d'écran 800 x 600 ou inférieure.

 

 

Image test :

 

Note importante : les éléments retenus sont à égale distance de l'objectif, c'est la rembarde du balcon qui est inclinée.

Voici les résultats des prises de vue (détails) pour les ouvertures suivantes : 1.7, 2, 2.8, 4, 5.6, 8, 11, 16.

Pour chaque ouverture, les résultats au bord et au centre de l'image sont comparés. Traditionnellement, pour la majorité des objectifs, les images sont meilleures au centre et à des ouvertures de diaphragmes intermédiaires (5.6 à 11). Qu'en est-il pour le Canonet QL 17 G-III ?

 

 

Ouverture à 1.7 (centre/bord droit) :

La maison, au bord, manque franchement de netteté alors qu'au centre, l'objectif se défend déjà pas mal. Nous sommes à pleine ouverture, là où toutes les optiques donnent les plus mauvais résultats (sauf les Leica, mais le QL 17 G-III n'est-il pas le Leica du pauvre ?)

 

 

 

Ouverture à 2 (centre/bord droit) :

C'est très curieux, quand on ferme l'objectif, la qualité au bord est plus mauvaise qu'à 1.7, alors qu'elle devrait s'améliorer... Mais ça ne va pas durer (voir plus loin). J'éviterais cette ouverture de 2, à moins que l'objectif de mon exemplaire n'ait un problème ?

 

 

 

Ouverture à 2.8 (centre/bord droit) : on n'obtient pas vraiment plus de netteté au bord par rapport aux ouvertures précédentes. Ca s'améliore un tout petit peu au centre en revanche (antenne).

 

 

 

Ouverture à 4 (centre/bord droit) : c'est toujours assez net au centre mais hésitant au bord de l'image.

 

 

 

Ouverture à 5.6 (centre/bord droit) : à cette ouverture, l'objectif du Canonet QL 17 G-III est beaucoup plus homogène. C'est très légèrement meilleur au centre par rapport à 4, mais toujours en retrait au bord malgré une petite amélioration (pierres).

 

 

 

Ouverture à 8 (centre/bord droit) : c'est comme à 5.6 au centre, et un peu mieux au bord.

 

 

 

Ouverture à 11 (centre/bord droit) : au centre, idem qu'à 5.6 et qu'à 8, et encore un peu meilleur au bord (c'est le jour et la nuit par rapport à 4 par exemple).

 

 

 

Ouverture à 16 (centre/bord droit) : on perd de la définition au bord de l'image. C'est comme à 5.6 tant au bord qu'au centre.

 

 

 

Conclusion :


Cet objectif, malgré tout le bien qu'on en dit, est assez mou, au centre, à toutes les ouvertures, et c'est encore pire au bord. Depuis ce test, j'ai fait régler mon appareil par un professionnel (la lentille arrière était dévissée, ça s'entendait en le remuant) mais j'obtiens globalement les mêmes résultats. J'en ai conclu que l'objectif n'était finalement pas si bon que cela. Pourtant, je n'ai rien à dire sur la qualité des tirages que j'obtiens. Les différences avec le Pentax F 1:1.7 50 mm et le Yashica Electro 35, à partir de l'ouverture 5.6 sont plutôt visibles au scan.


Sur le Canon Canonet QL 17 G-III, les diaphragmes à privilégier sont 5.6, 8, 11 et pourquoi pas 16 (avec du 400 ISO par grand soleil, cette ouverture peut servir car l'obturateur du Canonet ne dépasse pas 1/500è de seconde comme beaucoup de télémétriques).

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Pluchon
commenter cet article

commentaires

Clara 13/08/2015 15:52

J'aimerais m'en acheter un mais une question me tourmente: ne fait-il que des photo en noir et blanc?

Julien 03/01/2016 13:32

tout les appareils prennent la couleur, c'est la pellicule qui fait la difference.