Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 07:42

Autant commencer par la conclusion, pour une fois : cet objectif est une bombe ! A pleine ouverture, c'est vraiment pas mal du tout.

Il s'agit d'un autofocus équipant la série MZ et qui se plaît bien aussi avec les reflex numériques de la marque Pentax.

On peut choisir l'ouverture en cas de fonctionnement semi-automatique ou manuel.

Voici une confidence pour commencer. En même temps, j'ai un peu honte : j'ai acheté cet objectif 5 minuscules euros, à la foire St Michel à Brest...

Bon, lançons nous. Je vous rappelle que seule la sensation de netteté de l'image est ici analysée, pas les aberrations chromatiques ni le possible vignetage.

 

Conditions des tests :

Pellicule : Ilford FP4+ (125 ISO), développée dans le révélateur Ilford Ilfosol-S à dilution 1+14 pendant 9 mn.

Prise de vue avec un appareil MZ-50, sur trépied et avec le retardateur, par temps gris mais assez lumineux. Mise au point sur l'infini et bien sûr sans filtre pour ne pas fausser les résultats.

Scan : scanner Epson Perfection 4180, "chauffé" pendant une demi-heure, à 4800 DPI en TIFF et en 8 bits gris, avec le pilote Epson Scan. Contraste et luminosité dans Photoshop Elements 2 et aucune accentuation. Redimensionnement des détails des images à 250x250 pixels à 300 DPI. Enregistrement final en Jpeg qualité maximale.

 

 

Pour mieux voir les détails, veuillez adopter une résolution d'écran 800 x 600 ou inférieure.

 

 

 

Image test :


Note importante : les éléments retenus sont à égale distance de l'objectif, c'est la rembarde du balcon qui est inclinée.

Voici les résultats des prises de vue (détails) pour les ouvertures suivantes : 1.7, 2, 2.8, 4, 5.6, 8, 11, 16. Je n'ai pas testé l'ouverture 22.

Pour chaque diaphragme, les résultats au bord et au centre de l'image sont comparés. Traditionnellement, pour la majorité des objectifs, les images sont meilleures au centre et à des ouvertures de diaphragmes intermédiaires (5.6 à 11). Qu'en est-il pour le Pentax F 1:1.7 de focale 50 mm ?

 

 

Ouverture à 1.7 (centre/bord droit) : oups ! C'est pas mal du tout, autant au bord qu'au centre !

 

 

Ouverture à 2 (centre/bord droit) : pas d'amélioration significative pour encore.

 

 

Ouverture à 2.8 (centre/bord droit) : au centre, mais surtout au bord, c'est un peu mieux.

 

 

Ouverture à 4 (centre/bord droit) : on a beaucoup plus de netteté au centre de l'image, mais on en perd un peu au bord. Et la poussière, c'est pour faire joli.

 

 

Ouverture à 5.6 (centre/bord droit) : c'est de plus en plus homogène. Les bords sont au même niveau qu'à 2.8.

 

   

Ouverture à 8 (centre/bord droit) : c'est comme à 5.6.

 

   

Ouverture à 11 (centre/bord droit) : on s'ennuyerait presque à regarder ces images... Pas un petit coin de flou !

 

   

Ouverture à 16 (centre/bord droit) : on perd un tout petit poil de netteté mais c'est anecdotique.

 

 

 

Conclusion :

Je vous avais dit que cet objectif était vraiment très bon ! Les tests par l'image parlent d'eux-mêmes.

Par rapport à un zoom, il donnera des images de meilleure qualité à presque toutes les ouvertures. A partir de 2.8 c'est vraiment bon et ça s'améliore encore à 4.

Si vous dénichez ce modèle d'objectif pour pas trop cher, n'hésitez pas ! J'avais hâte de proposer ce test et je ne suis pas déçu.

 

 

 


Tous les tests d'objectifs

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Pluchon
commenter cet article

commentaires