Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 21:28
Plus de 250 personnes, autorités aériennes, gendarmes, pompiers, ambulanciers, ont participé vendredi dernier à une simulation de crash aérien à l’aéroport Brest-Bretagne à Guipavas.


C’est sur un terre-plein, à l’est des parkings de l’ancienne aérogare, que le scénario s’est joué. Il est 13h quand l'Airbus A 320 rate son atterrissage à proximité de la piste. L'alerte est aussitôt donnée. A 13h04, les pompiers de l’aéroport arrivent sur les lieux, suivis sept minutes plus tard de leurs collègues des casernes des alentours. Les victimes, jouées par des élèves-infirmières et des élèves gendarmes, sont coincées dans la carlingue (deux bus), et gisent sur le sol. A 13h32 commencent les premières évacuations sur civière, vers le poste médical avancé installé dans l'ancienne aérogare.
Ce scénario visait à valider les conditions d’intervention et d'accueil des familles dans le nouvel aéroport de Brest-Bretagne, mis en service voici presqu’un an. Une nouvelle méthode l’identification a aussi été testée. « Nous avons mis au point des bracelets numérotés, indéchirables et imperméables. Ils sont de différentes couleurs, ce qui nous permet rapidement de catégoriser le malade en malade grave qui aura une étiquette rouge, à malade moins grave qui aura une étiquette verte » explique André Penarguear, médecin au Samu 29.
Si l’exercice précédent datait de 2002, les services de secours avaient eu à faire face à un autre crash, réel celui là, l'année suivante, quand un avion de la compagnie Brit Air s’était écrasé à Saint-Divy, à 800 mètres de la piste.

Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cp 18/11/2008 19:49

Merci c'est rectifié

SM 18/11/2008 19:19

Bonjour Christophe,un rectificatif à propos de la date du crash que tu mentionnes en fin d'article : 22 juin 2003 au lieu de janvier 2005.et sinon, les figurants semblaient bien s'amuser sur les lieux de la simulation !ça manquait un peu d'incendie non ?