Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 22:26

C'est à deux familles d'artistes locaux fort réputées que le musée consacre son exposition temporaire. Jusqu'au 5 janvier 2009, à travers une quarantaine d'oeuvres, les visiteurs peuvent découvrir le travail des beaux-frères Théophile Deyrolle (1844-1923) et Alfred Guillou (1844-1926), d'Alphonse Guillou (1852-1933, frère d'Alfred), de sa fille Jeannine Guillou (1909-1946), et de Jean Deyrolle (1911-1967), petit-fils de Théophile Deyrolle. L'équipe du musée a voulu montrer les influences de ces deux branches cousines et l'évolution de leur style artistique entre 1865 et 1965.


Le parcours dans l'exposition commence au 1er étage du musée avec « Retour de foire », une toile imposante de Théophile Deyrolle datant de 1881. Le tableau surprend par l'étagement des différents plans. « L'artiste avait une formation d'architecte, et donc un sens plus aigu de l'espace » confie la conservatrice, Estelle Guille des Buttes-Fresneau. Puis on s'arrête devant une scène de procession en ville-close de Concarneau. Alfred Guillou y a représenté une famille en train de prier. « Il aimait peindre les pardons et les bords de mer. Il fut aussi un ardent défenseur de la ville-close, à une époque où on voulait la détruire ».

Au rez-de-chaussée du musée, place à un style de peinture plus abstrait. Jean Deyrolle, comme Olivier Debré et bien d'autres artistes, évoluera après la seconde guerre mondiale. On découvre comment, au détour d'une visite chez Paul Sérusier une quinzaine d'années après sa mort, Jean Deyrolle se laisse influencer par ses théories sur l'utilisation des couleurs. « Pour Sérusier, il ne fallait pas mélanger palette froide et palette chaude dans un tableau » explique Estelle Guille des Buttes-Fresneau.



Le musée de Pont-Aven est ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30 (18h de novembre à mars).

Renseignements au 02 98 06 14 43 et sur www.pontaven.com.


Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Pluchon
commenter cet article

commentaires