Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 22:06

Tout l'été, la Maison Marie Henry propose au public des visites guidées pour découvrir l'univers dans lequel les peintres Gauguin, Meyer de Haan, Filiger et Sérusier avaient élu domicile en 1889. Il s'agit d'une reconstitution car l'ancienne « Buvette de la Plage » se situe un peu en amont, mais toujours dans la rue des Grands Sables.


Lassé de Pont-Aven, où il est très sollicité, Paul Gauguin se rend au Pouldu par bateau, sur le conseil de son voisin de chambre qui y réside, un commandant douanier. Il y découvre un territoire vierge, idéal pour faire progresser ses idées. « Le Pouldu compte seulement une vingtaine d'âmes à l'époque, contre 1 500 à Pont-Aven » explique Anne-Marie Chiron, responsable de la Maison Marie Henry.

L'auteur du Christ Jaune est vite conquis par la personnalité de Marie Henry, surnommée « Marie Poupée » pour sa beauté. « Elle avait une ouverture d'esprit, une façon moderne et très humaniste de voir les choses. Ce n'était pas du tout la commerçante rapace qui veut à tout prix faire fructifier ses affaires ». Gauguin et elle ont aussi la musique en commun. Ainsi, le peintre la convainc de faire venir un piano de Lorient pour « meubler » la buvette.

« Nous avons agencé la Maison Marie Henry avec des objets d'époque pour que le visiteur croie qu'elle est encore habitée » poursuit Anne-Marie Chiron. On y voit par exemple une cuisinière, la première du genre capable de produire de l'eau chaude. Dans la salle à manger, « lieu privilégié des artistes » trône également le célèbre décor sur bois réalisé par les peintres « pour effacer leurs dettes ». Unique en son genre car on ne connaît pas d'autre décor fait à plusieurs mains, les oeuvres représentent une oie peinte par Gauguin, symbole de la connaissance chez les Péruviens et emblème de la Maison. Meyer de Haan y signe aussi une peinture montrant des femmes teilleuses de lin. Ce décor sera découvert en 1924 sous plusieurs couches de tapisserie par la nouvelle propriétaire des lieux. Les oeuvres sont aujourd'hui sous haute protection dans les plus grands musées du monde.


C'est l'association des amis de la Maison Marie Henry qui gère cette reconstitution de la Buvette de la Plage au Pouldu. Des visites guidées sont organisées toutes les heures. Vous pouvez vous renseigner au 06 03 91 12 72 ou en allant sur le site internet : www.maisonmariehenry.fr


La Maison Marie Henry propose jusqu'à la fin des vacances de Toussaint de découvrir quelques oeuvres de l'aquarelliste Edouard Doigneau, un artiste qui a croisé les pas de Gauguin au Pouldu mais qui a peint la Bretagne de manière plus classique.


Christophe Pluchon


Partager cet article

Repost 0

commentaires