Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 21:55
Ecouter un extrait de l'interview diffusée sur RCF Rivages :




Il y a 16 ans, le journaliste Yves Quentel (alias Pops) fait une proposition d'un genre un peu particulier aux habitants de la commune : peindre à la façon d'Andy Warhol, les scènes paysannes, les tenues, les fêtes et les monuments d'après d'anciennes photographies.

Un petit groupe d'une trentaine de personnes de tous âges et de toutes conditions sociales adhère à l'idée de rendre de cette manière hommage aux anciens et de faire vivre le village (rattaché, rappelons-le, à Pont-Aven). Les images sont photocopiées avec le minimum de contrastes, puis projetées sous forme de diapositive. « Si vous savez peindre la porte de votre garage, alors vous saurez faire ce que je veux faire » avait dit Pops, se souvient Marie-Josée Le Tallec, dans l'association depuis l'origine.
Bien sûr, il a fallu se convaincre que les coiffes bretonnes pouvaient être jolies en vert et les ciels en orangés, mais le charme a vite agi. Depuis, les 250 tableaux sont accrochés dans tous les commerces de Nizon. Ils « sortent » à l'occasion de la Fête des Cabanes, au printemps, et lors du pardon, le dernier dimanche de septembre. Ils peuvent aussi être exposés sur demande à l'extérieur de la commune, comme ce fut ce cas à Vannes et même à Paris. Les tableaux ne sont ni proposés à la vente, ni signés car le Hangar't est considéré par ses créateurs comme une oeuvre collective.
Ancien agriculteur, Hippolyte Le Bras se souvient d'avoir peint sa fille avec son épouse, une ancienne reine des Fleurs d'Ajoncs, tandis que madame couchait sur la toile la photo de mariage du couple, en 1955 ! « Au début, nous nous sommes demandés où nous allions. Finalement, ce fut une réussite. Nous ne sommes pas des artistes. Nous passons notre temps en peignant, en toute convivialité » explique Hippolyte Le Bras, responsable de l'accrochage des tableaux. Fanch L'Hermite, pour sa part, a en charge l'application du vernis de finition. Il connaît sa tâche sur le bout des doigts puisqu'il fut tour à tout peintre et carrossier. « Je mets un vernis acrylique à l'eau, à ma façon, au brouillard » lance-t-il.
Aujourd'hui, le noyau dur des peintres du Hangar't est constitué d'une dizaine de personnes. Le groupe reçoit régulièrement des étudiants curieux d'en savoir plus sur sa méthode de travail et sur sa manière de transmettre l'histoire de la commune.

Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sonia29 09/11/2008 12:50

Bonjour, il est vrai que Nizon est un petit village riche artistiquement et en patrimoine, sonia29