Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2005 4 07 /07 /juillet /2005 19:43

Traditionnellement, les PC sont toujours vendus avec la dernière version de Windows pré-installée (sauf dans les boutiques indépendantes où le choix de l'OS est théoriquement possible lors de l'achat). Mais qu'en est-il de la plateforme Linux ? Le système d'exploitation est-il aussi contraignant qu'il y paraît à mettre en oeuvre, et peut-on travailler des documents édités sous Windows ou Mac, comme des images ou des textes ? 

Notion de logiciel libre

Sans doute avez-vous déjà rencontré, dans une revue ou autre, le manchot Tux, mascotte de Linux. Ce système d'exploitation est né en 1991, de l'imagination de Linus Torvalds, à l'époque étudiant. A la différence de Windows, propriété de Microsoft, Linux peut-être utilisé gratuitement, vous pouvez le diffuser comme bon vous semble, et le modifier à votre guise grâce à la licence GPL (General Public Licence). Linux est le fruit de miliers de développeurs bénévoles dans le monde, soucieux de partager leur travail et de le corriger à la moindre faille. Le système d'exploitation est disponible sous la forme de « distributions » (Mandriva, anciennement Mandrake, Suse, Red Hat, Debian, Mepis...), téléchargeables sur Internet, ou diffusées dans des revues spécialisées, en kiosque, pour quelques euros. Elles contiennent un grand nombre de programmes, et certains ne sont pas inconnus dans le monde Windows ou Mac. La suite bureautique Open Office, the Gimp pour la retouche d'images, Firefox pour la navigation sont déjà adaptées à ces plateformes (pour mettre un pied dans le monde du libre ?), et concurrencent vivement leurs homologues payants*.

Essayer ou installer Linux, c'est facile !

Les CD bootables ou Live CD (Knoppix, Mandriva Move...) se sont généralisés : chargés au démarrage de l'ordinateur, ils donnent un aperçu du système, sans devoir rien installer sur le disque dur (ou si celui-ci est défectueux). Par exemple, l'environnement graphique KDE permet de naviguer dans l'arborescence qui se rapproche, convivialité oblige, d'un Windows XP, avec un fond d'écran personnalisable, des icônes, et un menu détaillé dans lequel on peut accéder à des dizaines de programmes éducatifs, d'outils bureautiques, multimédias, graphiques, internet, sans oublier les jeux, même si leur choix fait cruellement défaut.

Pour installer le système, il est nécessaire de partitionner son disque dur, voire d'en brancher un deuxième pour éviter les plantages (comme formater Windows). Vous pourrez alors choisir entre les deux OS au démarrage de l'ordinateur. En règle générale, le système reconnaît les périphériques présents. Mais pour les accrocs de l'internet haut-débit, le modem Ethernet est à préférer à l'USB, même si les pilotes adéquats sont en général livrés avec les distributions, pour les plus courants. Et pour le reste, pas de difficulté majeure : à condition d'autoriser la lecture et l'écriture de vos documents à la fois par Windows (ou Mac) et Linux, vous pourrez les compléter car les outils proposent, à quelques variantes près, les mêmes fonctions.

Alors, pourquoi ne pas tenter ce qu'on aurait pu qualifier d'aventure, voici quelques années ? Linux a bien changé !


* Une position renforcée le 6 juillet par les eurodéputés qui ont rejeté le texte très controversé sur la brevetabilité des logiciels, « inventions mises en oeuvre par ordinateur », suivant ainsi la position d'une catégorie de défenseurs du logiciel libre qui jugent suffisante la notion de copyright.


Liens :

Logiciels libres : www.framasoft.net

www.gnu.org/philosophy/free-sw.fr.html

linuxfr.org

www.archipeldulibre.org

www.finix.eu.org


Compatibilité modems : www.eagle-usb.org



Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires