Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2005 1 05 /09 /septembre /2005 16:17

Depuis le 13 août, les unités centrales et leurs écrans (mais aussi tous les appareils électriques et électroniques, les téléviseurs, les téléphones, la hi-fi, les tondeuses, les climatiseurs...) ne doivent plus être jetés avec les ordures ménagères. Ils doivent être collectés et traités de manière spécifique, car ils contiennent des matériaux très polluants, tel du plomb, du mercure, du cadmium ou des fluides frigorigènes. La France applique ainsi la directive 2002/96/CE du Parlement Européen, qui fixe comme objectif de collecte au moins quatre kgs par habitant en 2006. C'est sans doute peu, quand on sait que, selon l'Ademe (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), chaque français produit près de quinze kgs de ces DEEE, « déchets d'équipements électriques et électroniques » (1,5 million de tonnes en 2000, en hausse de 3 à 5% par an).

A cette obligation de jeter nos vieux équipements dans des lieux appropriés, s'ajoute la nécessité pour les fabricants et les distributeurs de prendre en charge leur traitement, ou leur recyclage éventuel (tout matériel recyclable est désormais identifié par un logo – une poubelle barrée). Les revendeurs doivent maintenant proposer à leur clientèle la reprise de l'ancien appareil usagé, lors de l'acquisition d'un neuf. Les communes ont aussi été tenues de s'adapter, en installant des bennes supplémentaires, dans les déchetteries. En France, la première plateforme de traitement a vu le jour dans le Nord, à Lesquin, en mai dernier. Chaque année, elle devrait traiter 225 000 réfrigérateurs, 140 000 écrans ou encore 1 500 tonnes d'ordinateurs. Tous ces surcoûts devraient être supportés par les industriels... c'est à dire par nous, indirectement. La France rentre à présent dans le rang des pays aux normes européennes en la matière. Pourquoi pas si c'est pour la bonne cause ?


Liens :

www.ademe.fr/

www.apcede.com/guide/dib/deee.html

www.prorecyclage.com/filieres/deee/guide_deee.html

www.environnement.ccip.fr/dechets/fiches/dee.htm



Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires