Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 15:46

 

Cette association, installée à la MPT-MJC de l'Harteloire à Brest, fut créée en septembre 2002 par des scientifiques de formation, tous utilisateurs d'outils informatiques, et très sensibilisés au mouvement du logiciel libre. Leur volonté fut de partager leurs connaissances, leurs travaux dans ce domaine par le biais de manifestations comme la Fête de l'Internet, organisée chaque printemps depuis trois ans. L'un des crédos de l'Archipel du Libre, c'est de valoriser les logiciels libres au service des collectivités locales, des institutions scolaires et des milieux associatifs. Rappelons que les logiciels distribués sous licence GPL garantissent à leurs utilisateurs le droit de les utiliser, mais aussi d'en étudier et d'en modifier le code source, et de les distribuer comme bon leur semble. Le navigateur Firefox, la suite bureautique OpenOffice.org, le logiciel de traitement d'images The Gimp sont des exemples de logiciels libres (et gratuits), souvent comparés à leurs homologues payants en terme de performances.

« Avec les associations Infini et Free-eos, nous avons participé à la réalisation du cédérom bureau-libre free-eos, indique le président de l'Archipel du Libre, Stéphane Le Bourdon. Il s'agit d'une sélection de logiciels libres, orientés grand public. Sur ce même média sont regroupés les logiciels, mais aussi divers tutoriaux pour les prendre en main ». Une nouvelle version de ce cédérom devrait voir le jour pendant le premier trimestre de cette année.

Les membres de l'association ont aussi comme actualité la mise en ligne (avec le Bureau Information Jeunesse de Brest et l'espace culture-multimédia du Fourneau) de la photothèque collaborative « Un Zef d'Images » (www.1zef2images.org). L'idée est de mettre à la disposition du public, des images du Pays de Brest, réutilisables par chacun grâce à la licence Creative Commons. « La très grande majorité des photos disponibles sur internet sont, soit tous droits réservés, soit rien n'est indiqué, explique Stéphane Le Bourdon. Il faut jouer du mail, et espérer que les auteurs vous autoriseront à utiliser leurs oeuvres. On sait aussi que beaucoup de gens diffusent leurs oeuvres sans se préoccuper de cet aspect. Notre démarche est de prendre le problème à rebours, et de leur montrer comment mettre à disposition des internautes leurs oeuvres ou créations ».

L'Archipel du Libre a aussi participé à l'action européenne pour éviter un vote promulguant les brevets logiciels, et elle est signataire de la pétition concernant la loi DAVSI sur le droit d'auteur (http://eucd.info/petitions/index.php?petition=2). Les débats, très agités fin décembre, doivent reprendre le 17 janvier à l'Assemblée Nationale.

L'association prépare enfin une rencontre entre les utilisateurs, les webmestres et les contributeurs de sites fonctionnant avec le logiciel d'édition SPIP (www.spip-contrib.net/spikini/AperoSpipBrest).


Site : www.archipeldulibre.org


Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires