Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2006 7 15 /01 /janvier /2006 15:44

L'institut TNS Sofres vient de rendre public une étude internationale (menée dans quinze pays d'Europe, d'Asie, et aux Etats-Unis) portant sur les perspectives de développement de nouveaux services, via le mobile, pour l'accès à la musique, aux jeux vidéo ou à la télévision. 6 800 personnes âgées de 16 à 49 ans ont été sondées. Elles utilisent toutes PC portable, téléphone mobile et smartphone, et se connectent au moins une fois par semaine à internet. Cette étude renseigne sur deux points : le coût élevé de certains services, pour six sondés sur dix, et des difficultés techniques pour y accéder. Pour 46% des français interrogés, l'internet mobile sert d'abord au téléchargement de sonneries, puis de logos, de fonds d'écran (44%) et de jeux (33%).

Concernant la musique, seuls 14% des technophiles français disent en profiter grâce à leur téléphone portable. L'étude montre que le quart d'entre eux a accès à la fonction permettant l'écoute de MP3, contre 40% en Corée et en Grande-Bretagne. Le prix (élevé) du service revient aussi en tête des obstacles pointés du doigt pour 53% des sondés, dans les quinze pays où l'enquête TNS Sofres a été menée. Pourtant, le marché est prometteur puisque 44% des français souhaiteraient pouvoir écouter plus de musique dans l'avenir, sur leur mobile.

En matière de jeux vidéo, là aussi, ingénieurs et fabricants ont du pain sur la planche. Les opérateurs ont également des questions à se poser concernant les tarifs pratiqués pour le téléchargement. Un français sur deux (51% exactement) estime en effet que le prix est le frein majeur à une utilisation plus intensive du service. 66% des technophiles français déclarent jouer à des jeux vidéos sur leurs téléphones mobiles, et 63% sur leur PDA. Le quart d'entre eux a une préférence pour les jeux de plateforme ou d'arcade, et 13% pour les jeux de stratégie et autant pour les jeux de course.

Concernant l'utilisation d'internet sur le téléphone, 60% des sondés au niveau international mentionnent, comme pour la musique et le jeu vidéo, le prix élevé pour y accéder (ils sont 58% dans notre pays). 47% d'entre eux citent aussi une faible vitesse de transmission et 39% la petite taille de l'écran.

A propos, enfin, de l'arrivée de la télévision mobile, 42% des français ignorent s'ils peuvent y avoir accès. Ils sont 43% à se déclarer intéressés par une telle offre (contre 86% au japon !). Le prix reste, pour la moitié des sondés, encore une fois le frein principal à l'adoption de ce nouveau service, suivi de la qualité de l'image (36%) et de la vitesse de transmission (28%). Seuls 3% des technophiles français ont aujourd'hui souscrit à une offre de télévision. Il reste donc du chemin à faire...


Pour en savoir plus : www.tns-sofres.com


Christophe Pluchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires